Partagez|
avatar
Armarius
Messages : 373
Date d'inscription : 12/01/2016
MessageSujet: Faune Lun 14 Nov - 15:42
Faune

En plus des habituels chiens, chats, chameaux, moutons ou chevaux, que l'ont trouve aussi en Occident, l'Orient est habité par des animaux exotiques qui passent pour certains pour de véritables monstres aux yeux des Croisés.
Pour les Apostoliques, ces créatures peuplaient leurs légendes, en vérité des histoires rapportées d'Orient par les Apôtres exilés.
Pour les orientaux, ces monstres font partis de leur quotidien, ils les chassent ou bien les ont domestiqué.

Mortqueue

Les Sanlars l'appellent akrab al-nahas, qui veut dire "scorpion cuivré" du fait de ses reflets roux lorsqu'il se met au soleil, donnant l'impression qu'il porte une carapace fait de cuivre.
Le mortqueue est un scorpion géant, de la taille d'un gros chien, vivant dans les déserts et les montagnes.
Il est rapide et agile et sa carapace le protège efficacement des épées et des flèches, mais un carreau d'arbalète peut parvenir à la briser. Pour tuer la bête, il faudra viser les jointures, au niveau de ses pattes ou de sa gueule, ses seuls points faibles.
Ses énormes pinces découpent un membre sans problème, alors que sa queue inflige un poison paralysant que les assassins utilisent dans leurs missions.
C'est un animal nocturne à la vue faible, qui se repère grâce à des poils sensoriels et des peignes sous le corps qui l'aide à détecter les vibrations.
Il se nourrit d'aliments liquides car rien ne lui permet de mâcher : grâce à ses pinces et ses chélicères il déchiquette ses proies en petits morceaux avant de régurgiter dessus des enzymes digestives pour les liquéfier.
L'accouplement des mortqueues est précédé d'une longue parade nuptiale, puis donnera une portée de 10 à 30 petits au bout de 7 mois, qui resteront accrochés sur le corps de la mère jusqu'à ce qu'un exosquelette cuivré les recouvre.
Les Sanlars ont apprit à se servir des mortqueue qu'ils élèvent. Ils récoltent leur poison et s'en servent pour les catapulter enfermés dans des jarres qui explosent au sol et les libèrent derrière les lignes ennemis. Très efficace dans un siège ou dans les batailles navales pour semer la panique sur les navires ennemis.
Certains nomades les chassent pour les manger, leur chair serait très consistante.

Mûmath

Les mûmaths sont des mastodontes originaires des pays du Sadàn à l'extrême Sud du monde.
Ils ont été importés en Terre Sainte par les marchands Sanlars, qui y voyaient un bon moyen de transporter plus de marchandises. Mais très vite, les Princes du désert y on vu un potentiel militaire dans l'utilisation de ces énormes bêtes.

Les mûmaths sont des éléphantidés massif, à la peau grise et épaisse, mesurant pour les plus gros ? mètres de haut pour 10 tonnes.
Ils possèdent 3 paires de défenses, une petite, une moyenne et une grande qui descend au niveau de la trompe. Fait d'ivoire, ces défenses valent très chers sur le marché, avec lesquelles ont fait des bijoux et des sculptures.

Ils sont peu agressifs si on ne le embête pas, sauf s'ils ont été dressés pour la guerre. Mais pour cela il faut des spécialistes capables d'apprivoiser ces grandes bêtes.

Chien du Kalannar

Les Sanlars l'appellent Kalbasad, c'est à dire "chien lion".
Et pour cause, le chien du Kalannar ressemble à une sorte de croisement entre un chien et un lion.
Il est caractérisé par un pelage ocre tacheté de blanc, par des pattes sans griffes et des crocs de chien. Son cri ressemble à un rire désagréable.
Les chien du Kalannar vivent dans le désert, non loin des points d'eau, où ils chassent la nuit ou bien se nourrissent de charognes abandonnées ou volées aux grands fauves.
Sa morsure du est très puissante et lui permet de broyer les os.
Les femelles sont généralement plus grande que les mâles, mais il est difficile de distinguer les deux sexes car ils se ressemblent en tous points.
Ils vivent en meute avec à leur tête une femelle dominante. La domination est héréditaire et la femelle dominante donnera naissance à une sorte de princesse qui prendra le relais.

Certains kalbasad ont été domestiqués par les Émirs, qui s'en servent pour chasser le gibier à plume.

Vilpir

Le vilpir est un rapace diurne principalement nécrophage peuplant toute la Terre Sainte, les plaines, déserts ainsi que dans les montagnes et les gorges isolées.
Il se nourrit de carcasses d'animaux mais aussi de cadavres d'Hommes, notamment sur les champs de batailles. Il peut aussi manger des restes d'os et de cartilages.
On en retrouve beaucoup dans les grandes villes où ils pillent les ordures.

Le vilpir se caractérise par son long bec et son cou effilé mais se reconnait surtout par les multiples couleurs de son plumage, fait de rouge et de blanc avec des reflets bleus et verts.
Ses plumes sont très appréciés sur les parures et les vilpirs sont chassés pour cela.
Ils sont connus pour leur vue perçante et pour leur odorat développé, chose rare chez les oiseaux.




Crocodile du Rehan

Le crocodile du Rehan est une race de crocodilien habitant les fleuves, lacs et marais d'eau douce de la Terre Sainte, et notamment le fleuve du Rehan qui lui donne son nom. On le trouve aussi par endroit dans le Mecmerus et le Dirambe, ainsi que dans leurs affluents.
Les crocodiles du Rehan mesurent 3 à 4 mètres de longs, certains pouvant atteindre les 8 mètres. Les femelles sont beaucoup plus petites que les mâles.
Ils se caractérisent par une gueule courte, une peau verte bleutée et cuirassée, et une crête dorsale qui va de la tête au départ de la queue.
C'est un prédateur opportuniste qui chassent généralement la nuit. Il mange des poissons et des tortues, mais aussi des beaufs, des moutons, des chèvres et même des hommes.
Le jour il reste léthargique, à roder dans l'eau ou à se chauffer au soleil sur les rives et les îlots. Ils peuvent surgirent de l'eau à des vitesses impressionnantes pour attraper leurs proies sur les rives, les emporter dans l'eau et les noyer.
Les crocodiles du Rehan entrent violemment en compétition pour leur territoire, les mâles dominants se réservant les meilleurs endroits.

Lion zébré

Le lion zébré, que les Sanlars appellent maklouq al-nar, "créature du feu", habitent les steppes de la Terre Sainte.
Chassé depuis des siècles pour son pelage qui sert à confectionner des tapis et des vêtements, ou pour ses longues dents pour les colliers, l'animal se fait de plus en plus rare.
Ce lion est reconnaissable par sa robe de feu rayée de noir et sa crinière blanche (pour les mâles).
Il est très grand et très massif, certains atteignent la taille d'un cheval.
Très rapide, il peut concurrencer le meilleur des destriers, le lion zébré possède de longues griffes, des crocs pointus et une force colossal.
Généralement, le lion zébré vit en couple et abandonne ses petits une fois sevrés.
Les contes pour enfants racontent l'histoire d'un Emir ayant pour monture un lion zébré. Mieux vaut laisser cela à la légende et ne pas tenter d'apprivoiser cet animal.
On raconte que Ridwan le Loup, connaissant ce conte, aurait offert à son fils aîné un lion zébré.




Antisaure

Les antisaures sont des sauriens géants que les mythes populaires associent souvent aux dragons.
Animal semi-aquatique, il vit le long des grands fleuves où il entre en compétition avec les crocodiles du Rehan. Ils peuplaient autrefois l'île d'Al-Tanin, au large des côtes de l'Achelanide, et la légende voulait qu'un dragon y habite.

Les antisaures se caractérisent par leur langue bifide, tels les serpents, qui leur sert d'organe olfactif pouvant déterminer la direction d'une odeur.
Ils font environ de 4 à 6 mètres de long, possèdent une longue gueule sertie de dents pointues, deux cornes effilées sur leur crâne et une crête dorsale fait de pointes.
Leurs couleurs varient du gris au vert.
Ce sont d'excellent nageurs, très agiles dans l'eau, et rapides sur la terre ferme, courant aussi vite qu'un Homme, ce qui en fait de redoutables prédateurs.
La morsure de l'antisaure est quasiment mortelle pour l'Homme, n'ont pas à cause de la puissance de sa mâchoire mais par les nombreuses bactéries situées dans sa gueule qui infectent de manière quasi certaine les plaies, entraînant la mort quelques temps plus tard.
L'antisaure est capable de cracher une substance nauséabonde et collante pour paralyser ses proies.


Etraguz

L'Etraguz est un mammifère ruminant vivant dans les steppes et les déserts.
Il possède un corps très fin et élancé, coloré de blanc à l'avant et de noir à l'arrière.
Sa tête est très effilée, avec deux cornes surmontant son crâne.
Très rapide, assez pour échapper aux prédateurs, il peut faire des bonds de plusieurs mètres.

Les Etraguz forment des troupeaux et parfois des mégatroupeaux (de plusieurs milliers d'individus, se mélangeant à d'autres espèces) qui migrent en suivant la pousse des herbes liée à la saison des pluies.





Pentacéros

Le pentacéros est un mammifère herbivore semi-aquatique, vivant proche des points d'eau, rivières, lacs, marais, où la boue lui apporte la fraîcheur.
Il est reconnaissable par les cinq cornes sur sa tête qui lui donnent son nom.
Animal massif, il pèse plus d'une tonne et possède une peau grise imberbe et très épaisse.
Il est réputé imprévisible et représente une menace pour l'Homme, qu'il n'hésite pas à charger. Car l'animal a su se méfier des humains, qui le chassent pour l'ivoire de ses cornes. Heureusement, il possède une vue très mauvaise.
Le pentacéros émet un bruit aussi puissant que l'orage. La femelle met bat sous l'eau.
Il se nourrit principalement d'herbes rases.






Faune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La faune haïtienne compte-t-elle des singes? You bet...
» Attention aux cameleons de la faune politique haitienne.
» IV. Faune d'Autremonde
» Masque de Faune
» (Gem&Joa) ⊡ Faune VS Flore ⊡

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rex Bellator :: Encyclopédie :: Encyclopédie générale-