Partagez|
avatar
Armarius
Messages : 373
Date d'inscription : 12/01/2016
MessageSujet: Piraterie Lun 26 Juin - 17:31
La piraterie

Depuis la chute du Sultanat et encore plus après la Première Croisade, la piraterie gangrène les eaux du proche-Orient.  
Les pirates attaquent les navires marchands et les petites villes côtières. Ils remontent les fleuves pour piller les terres intérieures.
Souvent ils capturent les nobles pour les rendre contre rançon et revendent les paysans comme esclaves.
Certains seigneurs leur payent tribus pour les éloigner de leurs côtes. Certains n'hésitent pas à les engager comme mercenaires contre leurs ennemis ou à marchander avec eux.

Les pirates Sanlars
Les pirates Sanlars sont à majorité des renégats et des fugitifs.
Beaucoup se sont rebellés contre les Barons Croisés et ont intégré les rangs des pirates pour les combattre.

Les pirates Sanlars n'attaquent pas que les navires marchands. Ils organisent aussi des opérations contre les villes côtières, pour détruire des points stratégiques et capturer les habitants, surtout ceux qui possèdent une grande valeur qu'ils échangent ensuite contre rançon.
Ces pirates pratiquent le sabotage, l'assassina et la prise d'otage. Leur objectif est avant tout de poser des problèmes aux Croisés, plus que de s'enrichir.
Ils gangrènent l'économie des principautés et font une sorte de guérilla qui gène beaucoup les Croisés, car il est difficile de combattre une ennemi invisible.

La faiblesse des pirates Sanlars reposent sur leur manque d'organisation. Ils sont divisés entre divers capitaines rivaux.
Actuellement ils occupent principalement l'île Al-Tanin, au large de l'Achelanide.
Leur plus célèbre fait d'arme a été l'assassina de Guillaume de Basseville, Prince Croisé, prit dans une embuscade tendue par les pirates.  

Les pirates du Sadàn
Les pirates du Sadàn sont composés d'esclaves fugitifs et d'affranchis.
Etant donné que la majorité des esclaves proviennent des pays du Sadàn, c'est à dire les pays des noirs, ces pirates ont tous la peau noire.
Ils diffèrent des autres par la religion animiste qu'ils pratiquent, ce qui influence leurs pratiques.

Bien avant l'arrivée des Croisés, les pirates noirs pratiquaient déjà leurs méfaits dans la région.
Au cour du IXéme siècle, ils ont investi une île au large de la Cirilie qu'ils ont appelé Mendaye, le "butin".
Ils y ont fondé une ville libre qui sert de port à tous les pirates du coin.
C'est une ville réputée violente, où la débauche règne entre l'alcool, la prostitution et les jeux d'argent. Il n'y a aucune autorité sur l'île, pas de maire ou de Roi.

Les pirates du Sadàn s'attaquent à tous les navires qu'ils croisent. Il est rare qu'ils remontent les fleuves pour s'attaquer aux villages.
Leur objectif n'est pas que la fortune, ils désirent aussi libérer leurs frères esclaves, notamment pour grossir leur rang. Ainsi, ils s'attaquent en priorité aux navires négriers.

Installés de façon endémique dans la région et ce depuis longtemps, les pirates du Sadàn sont très bien organisés et équipés. Ce sont aussi d'excellents marins. Ils connaissent parfaitement la région et ses archipels, pouvant échapper sans soucis à leur poursuivant.
Unis par leur nature commune et contre les esclavagistes, les différents capitaines ne sont pas rivaux et s'entraident volontiers.

Les pirates Rosalins
Plusieurs brigands d'Occident sont venus profiter de la Croisade pour faire fortune, attirés par les rumeurs d'argent facile, de trésor et de femme lascives.
Parmi eux, les plus dangereux sont les pirates Rosalins, descendants d'un peuple du Nord de l'occident qui ont ravagé les côtes de plusieurs pays pendant des siècles.

Les pirates Rosalins sont reconnaissables par les bateaux à tête de dragon, leurs boucliers ronds et leurs haches. Ce sont des pirates très violents et dangereux, qui n'hésitent pas à attaquer les villages côtiers, jusqu'à remonter les fleuves pour piller toujours plus loin dans les terres.

Les pirates Rosalins sont unis sous celui qui se fait appeler le "Roi des pirates".
Tous les capitaines lui doivent allégeance, tel un vassal à son suzerain.
Le Roi peut réunir les capitaines Rosalins sous son autorité, créant de vastes flottes capables d'attaquer des villes côtières et de les mettre à sac.
Le Roi est élu à vie par les capitaines qui forment l'assemblée des hommes libres.
Piraterie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rex Bellator :: Encyclopédie :: Encyclopédie générale-