Partagez|
avatar
Armarius
Messages : 373
Date d'inscription : 12/01/2016
MessageSujet: Clergé dans l'Islah Dim 9 Juil - 19:54
Le clergé dans l'Islah
L'Islah n'a pas de clergé aussi puissant et hiérarchisé que les apostoliques, car ils ne distinguent pas le pouvoir spirituel* et temporel*.
Pendant longtemps, l'Islah est resté sans clergé, jusqu'en 600 et l'apparition du premier Calife qui organisa le culte.

Le Calife
Le titre de Calife est créé en 592 par Sondjak le Grand, qui se veut le continuateur de Zénobar, initiateur de la religion 500 plus tôt.
En tant que Prince des Croyants, le Calife est le gardien de l'Islah, le chef suprême de la religion.
Il est le lieutenant de Dieu, son ombre sur Terre. Sa personne est sacrée et vénérée.
D'abord héréditaire, le titre devient électif lorsque la famille des Sondjakides, descendant de Sondjak, s'agrandit.
Le Cercle des Mollahs se réunit alors pour décider qui des membres de la dynastie du premier Calife est le plus à même de mener la religion. Ce mode de succession entraîna de nombreux complots et intrigues de cour, notamment dans les harems du Calife.

Au cour du VIIIéme siècle et ce jusqu'à la fin du Califat, le Calife va peu à peu perdre son autorité sur les provinces de son immense Empire et ne garder le contrôle que du proche-orient et de la Terre Sainte.
Mais s'il perd l'autorité temporel, le Calife garde intacte son autorité spirituel. Il reste pour tous le Prince des Croyants, le gardien de la religion et le successeur de Zénobar.
Les Princes reconnaissent sa suzeraineté théorique, et font toujours dire la prière en son nom.

En 911, l'Insurrection des Munshaqqins, les opposants au Calife, met fin au Califat par le massacre du Cercle des Mollahs, du Calife et de sa famille.
Désormais, les pouvoirs du Calife sont délégués de facto aux Princes locaux, qui deviennent les maîtres de la religion sur leur territoire.

Aujourd'hui, le titre de Calife est disputé, divisant l'Islah.
Beaucoup aimeraient le voir renaître pour unir les Sanlars contre les Croisés, malheureusement aucun candidat ne se montre assez légitime.
Pendant un temps, Ridwan le Loup apparut comme un parfait candidat et certains de ses lieutenants lui donner l'appelaient Calife. Mais sa mort prématuré empêcha le projet d'être mené.
A Dakthar, le Sultan se proclama nouveau Calife en tant que lointain hérité des Sondjakides, sa grand-mère étant la fille d'un Calife. Ses soutiens sont la Janubides, mais peu dans le monde de l'Islah ne reconnaissent sa légitimité.

Le cercle des Mollahs
Le cercle des Mollahs est l'assemblée composée des plus érudits de l'Islah.
C'est le collège électeur du Calife, mais aussi un conseil chargé de l'assister.
Le cercle des Mollahs prit fin en 911 par le massacre de tous ses membres par les Munshaqqins.
Depuis, aucun cercle n'a été réuni, empêchant l'élection d'un nouveau Calife.

Les Qadi
Le Qadi est le juge suprême de la religion. Il s'en trouve un dans chaque ville où ils sont nommés par le Prince local.
Les Qadi sont des érudits formés dans une madrassa, où ils étudient le Droit sacré en apprenant la jurisprudence sacrée du Haqq, le livre des lois basé sur les jugements de Zénobar. Chaque Qadi a son interprétation des textes, formant des écoles de pensées. Son jugement, la fatwa, est sans appel, mais une affaire peut être rejugé par un autre Qadi sur la décision du Prince.
Pour rendre la justice, les Qadi s'entourent de Muftis, des juristes qui les assistent.
En théorie, même les Princes sont soumis à la justice du Qadi.

Les imams
L'imam est le chef d'une communauté. Il mène la prière commune au nom du Calife, puis au nom du Prince local après la disparition du Califat.
Il en existe un dans chaque ville et chaque village. Il peut être nommé par le Prince ou bien désigné par sa communauté parmi les plus savant des hommes.
Il n'est qu'un guide ne faisant parti d'aucune structure hiérarchique et ne prétend à aucun lien particulier avec les Dieux.

Clergé dans l'Islah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rex Bellator :: Encyclopédie :: Encyclopédie générale-